Upsilon Morinda Z

Mâle Alezan brûlé 1 an

Commentaire général

Monsieur Upsilon Morinda Z a décidé de faire son apparition le 12 Mai 2021. C'est un très beau poulain qui s'est vite révélé bourré de sang et extrêmement malin. Il saisit très vite et ce n'est pas utile de lui montrer une 2ème fois quelque chose qu'il a déjà assimilé ! Il est aussi très proche de l'homme. Il a vraiment beaucoup de qualités.


La surprise est venue de sa robe. Son propre frère, Jolly Jumper est alezan, un alezan classique. Nous pensions que le petit frère serait une copie conforme. Mais lorsqu'Upsilon a commencé à perdre sa bourre de poulain, il a montré qu'en plus, il allait être sombre, avec des beaux tissus. Ulyss et Ocean nous ont fabriqué un superbe alezan brûlé. Nous sommes ravis !

Père : Ulyss Morinda SF

Son père Ulyss Morinda, né en 2008, 5 * au CIRALE, est issu d'une souche basse notée 8 sur 10 par l'ANSF. Elle remonte à la jument de Grand Prix Utricule (par Monceaux) puis à sa fille Piperazine Laleu, mère de plusieurs excellents chevaux. Ulyss est porteur de 5 courants de sang Pur Sang, dont le fameux Laudanum mais aussi Ladykiller, Furioso, Pericles et Monceaux. Il a aussi comme grand-père maternel JALISCO B dont il est très signé. Les détails de cette belle souche et les performances avec photos et vidéos peuvent être examinés sur la page d'Ulyss Morinda.


Ulyss Morinda, champon de France Hunter des 6 ans est revenu à sa vraie discipline, le CSO à 7 ans en 2015. Monté dorénavant par Rik Hemeryck (Belgique), il a gagné le Masters des Jeunes Etalons SF de 7 ans (classé "Très Prometteur par l'ANSF) et à 9 ans, il était déjà gagnant et classé à de nombreuses reprises en épreuves 1.50 m (CSI 3¨). Il a participé à son premier CSI 5* à Rotterdam en Juin 2017 et à sa première 1,55 m en fin d'année. ISO 150 (2017).


En 2018, Ulyss confirme sa qualité, classé en début d'année 2ème du grand Prix 1,50 m (3 étoiles) de Bonheiden à une demi-seconde de Daniel Deusser, classé 7ème dans la 1,50 m du Jumping de Bourg en Bresse (4 étoiles) et sautant la 1,55 m de Maubeuge avec une désinvolture incroyable. Toujours sous la selle de Rik Hemeryck, il s’est ensuite classé en Grand Prix 1,60 m, a participé avec succès à sa première Coupe des Nations (Gijon CSIO 5*) et a obtenu un ISO 160 en 2018.


En 2019, il continue à évoluer : Il est classé plusieurs fois en 1,50 m/1,55 m et gagne un Grand Prix 1,60 m en Angleterre devant Laura Kraut (voir la section "Actualités"). Il a aussi participé à son premier Grand Prix Rolex en 5 étoiles et a prouvé qu'il avait largement les moyens de sauter ces épreuves. Il obtient un ISO 163 (2019) et en 2020, à seulement 12 ans, il dépasse la barre des 100.000 Euros de gains.

Première mère : Octopussy De Beaufour Alias Ocean's Eleven SF

La mère de Jolly Jumper Morinda, Octopussy de Beaufour (alias Ocean's Eleven) est née dans la pourpre : Soeur utérine de l'étalon Open Up Sémilly (ISO 162) et de la toute bonne Ipsy (ISO 151), elle est née chez Eric Levallois.


Parco, son père est un fils du chef de race Darco, l'un des meilleurs étalons mondiaux sur la WBFSH Stallion jumping ranking list. Il avait lui-même été un très grand vainqueur international au niveau Coupe du Monde et Olympique. Parco a herité de ses qualités sportives et s'est lui aussi illustré sur des épreuves très importantes dont une place de 9ème au Championnat du monde d’Aix-la-Chapelle.

Deuxième mère : Jipsy De La Lande SFA

JIPSY DE LA LANDE, fille d'Arpège Pierreville, a fait le record des ventes NASH puis a tourné en Grand Prix sous couleurs étrangères. En 2002, elle a produit l'étalon Open Up Sémilly (ISO 162) qui a bien tourné sous la selle de Florian Angot jusqu'en CSIO. La propre soeur d'Open Up Semilly, Openfield de Beaufour, tourne également en Grand Prix 1,50m sous couleurs étrangères. Leur mère Jipsy de la Lande a produit ensuite la très bonne Ipsy, régulièrement classée et gagnante en épreuves 1.40 m à 1,45 m (ISO 151). Elle a tourné également en championnats d'Europe Jeunes Cavaliers, donc sur des épreuves 1,50 m avec Alice Vancrayelynghe.

Troisième mère : Star De La Lande

STAR DE LA LANDE, par Grand Veneur a produit plusieurs gagnants. La 2ème génération issue de cette excellente jument est tout aussi performante (citons Galant de la Lande, qui a sauté 1,55 m ou Uruguay Courcelle, niveau 1,60 m et ISO 152).


Cette superbe famille maternelle continue avec UKRAINE par Ibrahim. C'est la souche directe de Jo de la Lande (ISO 164)  d'Amour de la Lande (ICC 145), de Quam de la Lande (ISO 156) et de Rodosto, ICC 179, ISO 121 Vice-Champion du Monde de concours complet par équipe avec Jean Teulère à La Haye en 1994. 

Imprimer la fiche

Retour au catalogue